Le Château de Culan

Le Château de Culan

une forteresse médiévale

Le château de Culan est une forteresse médiévale situé sur la commune de Culan,

Bâtie sur un éperon rocheux dominant la rivière et la vallée de l'Arnon (site naturel classé), une première construction en bois — dont il ne reste rien — aurait été démolie au xe siècle.

Une seconde bâtisse fut assiégée et détruite par Philippe Auguste (en 1188) lors des guerres de mouvements. Le château actuel a commencé à être construit à la fin du xiie siècle, début du xiiie siècle, et la construction s'est poursuivie jusqu'au xve siècle, avec de rares rajouts à la renaissance (fenêtres à meneaux). Il a notamment appartenu à l’amiral de Culant (1360–1444), à Maximilien de Béthune, duc de Sully (1599–1621) puis au prince de Condé. En 1663, le prince de Conti cède les terres à Michel Le Tellier de Chaville, marquis de Barbezieux, dont la famille reste propriétaire jusqu'à la Révolution.

Durant la Révolution, les terres du château furent partagées entre quelques familles et la forteresse fut vendue comme bien national. Au XIXe siècle et dans la première moitié du XXe siècle, le château appartenait à Félix Legrand († 1893), avocat à la cour d'appel de Bourges et maire de Saint-Doulchard, puis à son fils l'helléniste Philippe-Ernest Legrand (1866-1953).

Il a reçu plusieurs hôtes célèbres : Jeanne d’Arc, Louis XI, Sully, Madame de Sévigné, la romancière George Sand, « la bonne dame de Nohant » venue en voisine avec Chopin, ou encore Ernest Renan. Le général de Gaulle, en visite à Saint-Amand-Montrond après guerre, préféra passer la nuit dans une demeure particulière de la rue de l’Église.

l'Esplanade du Château, 18270 Culan 02 48 56 66 66